Histoire du XIII

Activité physique? Jeu? Loisir? Sport?

Le Rugby à 13 peut être tout cela à la fois en fonction des personnes qui le pratiquent et de leurs motivations ainsi que de l'environnement. Le Rugby à 13 des adolescents n'est pas le même que celui des joueurs internationaux. Pourtant il existe un tronc commun constitué par la logique interne de ce sport qui permet au jeune de se retrouver dans la pratique de l’activité, de s’identifier au modèle du haut niveau tout en gardant les caractéristiques liés à son âge.

L’Histoire du Rugby à XIII.

Au XIX ° siècle nous assistons en Angleterre au développement de l'industrialisation et de la pratique sportive. Le Foot Ball et le Rugby font leurs apparitions vers 1850 et le jeu est codifié en 1877 pour le Foot Ball et en 1871 pour le Rugby.

Très rapidement le professionnalisme va naître et créer des problèmes dans les milieux du Rugby. En effet durant 15 ans les clubs du nord ayant des joueurs issus de la classe ouvrière sont favorables au professionnalisme (manque à gagner) et vont s'affronter aux clubs du sud dont les joueurs sont issus de la classe riche (bourgeois et universitaires) et partisans d'un amateurisme strict.

Le 29 août 1895 aura lieu la scission entre les clubs du sud légalistes et les clubs du nord dissidents qui formeront la "Northern Rugby Football Union". Cette dissidence dans un premier temps n'a qu'un aspect législatif. La RUGBY FOOTBALL LEAGUE ( Fédération du Rugby à XIII) naquit la saison 1922 1923.

En 1908 la Fédération Australienne de Rugby à XIII sera créée et celle de Nouvelle-Zélande suivra très rapidement.

En 1934 Jean Gallia suite à une tournée en Angleterre démarrera le rugby à XIII en France avec Villeneuve sur Lot comme club pionner.

Le Rugby à XIII : Un Sport Collectif aux dimensions éducatives

La place du Rugby à 13 dans la classification des sports collectifs est déterminée par son règlement, résultat de sa codification, son esprit et sa culture qui vont dicter les droits et les interdictions des pratiquants et différencier le Rugby à 13 des autres sports.

Le Rugby à XIII  est un sport collectif de combat et de grand terrain comme son cousin le rugby à XV. Il doit sa particularité à la volonté de ses créateurs de se tourner vers le spectacle sportif où la vitesse, l’engagement physique, la loyauté et la simplicité sont toujours mis en avant tout en veillant à préserver la sécurité des pratiquants.

Depuis sa création en 1895 ses lois morales sont toujours restées à l’esprit du législateur dans l’élaboration des règles et de leurs évolutions. Rien ne doit ralentir le jeu, tout est mis en place pour permettre au joueur de s’engager librement avec le ballon tout en protégeant son intégrité physique.

Dans un match, les duels sont permanents, la créativité, les prises de risques et d’initiatives, l’adresse et les qualités techniques du joueur permettent de maintenir une incertitude maximale avec de nombreux rebondissements et font de ce sport collectif un sport où les qualités individuelles des joueurs peuvent s’exprimer pleinement.

Le joueur reste le centre d’intérêt. Le législateur a toujours veillé à garder, par la mise en place de règles claires et simples, la notion de plaisir à travers le jeu, la protection de l’intégrité physique du joueur grâce à un règlement adapté et en étant attentif à la loyauté absolue vis-à-vis de l’adversaire.

L’image du joueur « athlète », la notion de plaisir et de jeu, l’aspect sécuritaire, le souci de la loyauté, le respect de l’adversaire et la simplicité des règles en font un sport très éducatif et facilement accessible par les enfants et les adolescents.

Les Lois Morales


·         Notion de spectacle. Notion de vitesse et de suppression des temps morts
·         Engagement physique total. Impossibilité de casser le rythme de ne pas jouer
·         Incertitude maximum
·         Egalité des chances
·         Loyauté absolue des joueurs
·         Respect strict du règlement
·         Protection des joueurs
·         Prime à l’attaque
·         Importance des actions individuelles. Les duels sont fréquents. Possibilité pour le joueur d'aller au bout de son action puisqu'il peut garder la balle.           

Les Règles de Base


Elles sont au nombre de 6 et correspondent à la logique interne du jeu.
·         La marque et le terrain. Il faut poser la balle derrière la ligne de but adverse. La largeur de la zone de marque est la même que la largeur du terrain.
·         La passe en arrière. Je ne peux envoyer la balle qu’à un partenaire placé derrière moi au moment de la passe (même principe pour le jeu au pied).
·         Droits de l'attaquant. Courir avec la balle, droit de charge sur l’adversaire, botter le ballon, le conserver.
·         Droits et devoirs du défenseur. Plaquer uniquement le porteur de balle dans le respect des règles de sécurité.
·         L’arrachage. Interdiction d’arracher le ballon sauf à, un contre un.
·         Le tenu et la chaîne tactique. Possibilité pour l’attaquant de conserver la balle quand il est plaqué. La remise en jeu s’effectue par « un tenu » les défenseurs doivent reculer à 10 mètres. L’équipe attaquante ne bénéficie que de 5 tenus consécutifs.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×